itinéraires du patrimoine en Languedoc-Roussillon, suite

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Une institution européenne semble tout à fait prête, selon ses nouvelles missions, à intégrer sans aucun problème les compétences des acteurs du tourisme et ceux de la culture. Il s’agit de l’Institut Européens des Itinéraires Culturels dont nous communiquons le programme (avril 2008), en espérant que les internautes de ce site y découvrirons un projet ambitieux et une excellente base de ressources (Bibliothèque; site internet et newsletter gratuite)

Le nouveau Règlement du programme des itinéraires culturels

Le nouveau Règlement du programme des itinéraires culturels nous met tous en face d’une nouvelle responsabilité, celle de travailler à une meilleure collaboration entre ceux qui sont à l’origine des initiatives et des innovations dans le domaine du tourisme culturel et les professionnels du tourisme et du voyage.
Mais plus largement, il met l’Institut Européen des Itinéraires culturels et ses partenaires, les réseaux responsables des itinéraires culturels, habilités ou en cours d’habilitation et ceux qui conduisent de nouveaux projets, dans le cadre de la “pépinière des itinéraires culturels”, dans l’obligation de constituer une offre touristique cohérente de la destination Europe.

Une partie de notre travail consiste à maintenir et enrichir un centre de ressources sur les itinéraires et le tourisme culturel en Europe. Aujourd’hui des dizaines de documents, de dossiers ou d’ouvrages arrivent tous les jours dans notre médiathèque. Mais il s’agit aussi ce créer un rapport fort avec tous les publics potentiels des itinéraires culturels et du tourisme culturel de la destination Europe et de les fidéliser.

Le site web de l’Institut Européen des Itinéraires culturels prépare sa transformation dans ce sens pour ce qui concerne aussi bien la formation permanente de tous les acteurs, que la mise en place progressive d’une base de données de tous les produits touristiques qui pourront être construits en packages dynamiques à partir de la richesse de tous les itinéraires culturels du Languedoc coopérant ensemble à une offre unique.

Mais nous ne voulons pas oublier le grand public concerné, jeunes et moins jeunes qui veulent découvrir l’Europe sur des sentiers méconnus, en languedoc-roussillon en particulieren profitant des conseils, des expériences, des analyses ou des propositions dont nous pouvons les informer. Nous souhaiterions même d’ici quelques mois, pouvoir créer un « Club des itinéraires culturels » où, le long des routes et des sentiers du Conseil de l’Europe, les membres de ce Club trouveraient un accueil personnalisé de la part de nos partenaires.

En conclusion

Améliorer l’accès à l’offre culturelle ne peut en aucun cas diminuer sa force, son attractivité et ses contenus, bien au contraire. Répondre à la demande de cohérence et de ne plus segmenter un séjour en moments à organiser (transport/séjour/activité/hébergement/restauration…) est possible. Et la visite culturelle peut aussi s’y déployer en activités différentes, le touriste culturel étant comme les autres, multiple: connaître un lieu, une institution ou un événement culturel fait partie, comme la gastronomie ou le shopping, des composantes du séjour, de la satisfaction et de la possibilité d’une nouvelle visite des clientèles satisfaites.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »