développement local, développement social

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Dans une région comme le Languedoc-Roussillon et marquée par un poids prédominant des collectivités locales en matière d’emploi (Montpellier = 2500 employés ; Perpignan = 2000 employés …) il est important  de comprendre leurs cadres d’actions. Parmi les missions de ces collectivités territoriales se trouve le développement (local, social). Analyse

Le développement local repose sur trois piliers :
-la collectivité (communes, départements, intercommunalité, régions, état et ses services, services publics),
-la communauté (ensemble des personnes qui partagent des valeurs, responsabilités et problèmes sur un territoire),
-l’économique (entreprises, commerces…)

Une de ses grandes orientations est de marier en un cercle vertueux écologie, développement économique, cohésion sociale et lutte contre les inégalités et pour
la démocratie (lien social, participation, solidarité) : développement durable. Le développement local se traduit par sa complexité dans la mesure où il comprend et fait coexister une multitude d’acteurs (du militant au politique en passant par l’entrepreneur), d’activités (tourisme, culture, technologies…) et de logiques (économiques, sociales, culturelles, écologiques…).

1. Deux types de structures de développement local :

les services des collectivités territoriales et les structures détachées en charge de certains aspects du développement. Les développeurs sont structurés en réseaux car les offres des services des collectivités locales sont très diversifiées.

a) Les développeurs travaillant hors collectivités locales et en réseau :

- l’économique
profil : jeunes/débutants/associations/statut privé/Bac + 4/filières droit et économie

- le développement social urbain
profil : seniors/30-35 ans/1ere expérience/ collectivités territoriales/statut public/CDD (à cause du manque de volonté politique, le maire s’accaparant souvent ce domaine du développement social)/Bac + 4/ filière sociologie

- L’insertion à caractère économique et social
profil : seniors /40 et +/expérimentés/associations/CDI/Statut privé/Bac + 2/ parcours sinueux des travailleurs du social

- le rural
profil : jeunes/débutants/structures intercommunales ou associatives/statut public/CDD (car structures fragiles, peu de moyens)/ Bac + 4/diversité des diplômes
NB : rural et économique sont donc les premières expériences des développeurs avant de poursuivre dans le social et l’insertion.

b)     Les développeurs des services des collectivités territoriales :

profils : jeunes/ - de 35 ans/débutants/départements, villes, districts, communautés/ statut associatif ou société d’éco mixte/ 64 % contractuels (rural), 25 % titulaires de la FPT catégorie A (villes)

autres : tendance à la jeunesse et à la contractualisation,
salaires sup à 10 000 frs pour 4/5 des effectifs,
niveau sup à Bac + 4 pour  des effectifs (région et département),
filières éco, urbanisme, aménagement et droit pour les titulaires de la FPT,
filières sciences sociales + stages de formations pour les réseaux de       développeurs, associations de développement et chambres consulaires,
contractuels : filières gestion et éco,
titulaires : filières droit et sciences politiques.

NB : stages de formation en développement local, diagnostic du territoire, gestion des entreprises, finances locales, Europe.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »